Découvrez la gastronomie de l’hôtel de luxe de Marrakech à un événement parisien

la sultana hotel

La culture marocaine séduit de nombreuses personnes, qui viennent régulièrement dans le pays afin de découvrir ses richesses de plus près. Quelques fois ces personnes déposent leurs valises dans un hôtel de luxe à Marrakech http://www.geoploria.com/afrique/expedition-maroc/hotel-luxe-sultana-marrakech.html, ce qui leur donne l’occasion de découvrir les délices du luxe à la marocaine. Un mode de vie séduisant avec des dégustations de thé à la menthe, des ballades à dromadaire, des parties de golf à la palmeraie et bien d’autres activités selon les besoins de chacun. Aujourd’hui la gastronomie marocaine s’invite en France. Cette invitation se tient dans la continuité du Salon du Livre de Paris édition 2017 pendant lequel le Maroc était l’invité d’honneur. Une partie de l’événement est donc consacrée au Maroc, particulièrement à la cuisine et au bien-être liés aux traditions culinaires du royaume. Cet espace culinaire portait le nom de Buffet marocain : il n’y a que le couscous ! Espace animé par des spécialistes de la gastronomie marocaine.

Le couscous est l’un des plats mythiques du Maroc et il est aussi très apprécié par les populations françaises. Nombreux sont les touristes qui commandent des plats de couscous quand ils sont installés dans les hôtels de luxe à Marrakech. Toutefois, le couscous n’est pas le seul plat de la gastronomie marocaine, on compte de nombreuses autres recettes culinaires, un ensemble de recettes que le visiteur peut découvrir auprès de ces chefs. Parmi les chefs marocains présents à cet événement, nous pouvons citer Nadia Paprikas, auteure d’un blog portant le nom « Paprikas », mais aussi Fatema Hal qui travaille au restaurant Le Mansouria à Paris. Au programme de ces rencontres avec les chefs marocains : des master class, des démonstrations de cuisine, des ateliers, des buffets, etc.

Les lecteurs ont donc pu, au-delà des plaisirs de la littérature, découvrir ceux de la gastronomie. Déguster ces plats était semblable à une dégustation dans un hôtel de luxe à Marrakech, les visiteurs s’y croyaient et vivaient le bien-être à la marocaine. Il est important de préciser que c’était la première fois que ce salon mettait en valeur la culture et les lettres d’un pays africain ou du monde arabe. Cet honneur rendu au Maroc témoigne une fois de plus des relations chaleureuses et même fraternelles qui existent entre le Maroc et la France, notamment sur le plan culturel, plus précisément en ce qui concerne l’édition et la littérature. Les années à venir promettent d’être intéressantes dans la collaboration des deux pays.