Fusion de deux entreprises employant le coursier express à Paris

coursier a paris

Le monde des affaires évolue rapidement, des entreprises se créent, d’autres disparaissent et d’autres encore s’associent. C’est le cas de deux entreprises qui emploient le coursier express à Paris  http://www.parispanamecourses.com/: TNT et FedEx. Ces deux entreprises sont sur le point de fusionner, grâce au rachat de TNT par FedEx. Le groupe ExpressFedEx propose la somme de 4,4 milliards d’euros pour ce processus de rachat, ceci se déroule dans un processus amical, ce que l’on appelle une OPA amicale. La transaction devrait être conclue d’ici le premier semestre de l’année 2016. La société UPS avait déjà essayé de racheter la société TNT Express mais cette transaction n’a pas été menée à son terme, ceci n’a pas découragé les parties prenantes à la prochaine opération de rachat.

Dans un communiqué publié conjointement par les deux entreprises, en avril 2015, les deux groupes ont annoncé qu’elles s’étaient d’ores et déjà mises d’accord sur le lancement d’une OPA (offre publique d’achat) à hauteur de 8 euros par action, cette somme est de 33% supérieure au prix de clôture de l’action TNT le 2 avril 2015 à la bourse d’Amsterdam en hollande, et de 42% supérieure à la moyenne de l’action TNT Express durant les premiers mois de l’année 2015. Même le coursier express à Paris pourra acquérir des actions de la nouvelle entreprise. La transaction vaut au total, la somme de 4,4 milliards d’euros, soit 4,8 milliards de dollars. L’offre finale doit être finalisée au premier semestre 2016 suite un lancement de l’offre au deuxième trimestre 2015. Même si les deux entreprises se sont rapidement mises d’accord, il est y a encore quelques étapes à franchir avant que le rachat soit concrétisé.

Pour que la transaction aboutisse, il faut par exemple que les autorités européennes de la concurrence donnent leur aval. C’est précisément ce consentement qui avait manqué pour que le rapprochement entre TNT et UPS, soit effectif. Pourtant, ce rapprochement aurait pu assurer l’emploi de nombreux coursiers express à Paris. Toutefois, le PDG de FedEx Express se montre confiant, d’après lui le projet permettra de donner plus de force à la concurrence en créant un troisième groupe de livraison d’envergure en Europe. Pour l’heure nous ne connaissons pas encore quelle part de marché la future entreprise aura par rapport à ses concurrents DHL et UPS.