La Chine, une destination incontournable pour un voyage aventure

voyage chine

La Chine est l’un des pays les plus étendus du monde. Elle est localisée au centre de l’Asie et a un territoire terrestre de 22 117 km. Cette contrée est caractérisée par une diversité de paysages. Elle possède des chaînes de montagnes, des vastes plaines et des collines. Cette agglomération est célèbre pour le désert du Taklamakan. Les visiteurs y retrouveront aussi le plus haut plateau de l’univers, connu sous le nom du Tibet. Ce dernier est le siège du mont Everest. La Chine est riche en ressources hydrauliques. La plupart de ses cours d’eau coulent dans la mer Méridionale ou Orientale. Cette région propose aux aventuriers une randonnée sur la Grande Muraille et une escalade dans la cité interdite.

La Grande Muraille, une frontière datée du IIIe siècle av JC

La Grande Muraille est une des principales attractions touristiques de la Chine. Elle est une destination idéale pour débuter un voyage aventure. Il s’agit d’une barrière frontière chinoise construite au IIIe siècle av JC. Ce site a été érigé durant la dynastie Ming. Il part de Shanhaiguan au nord du pays pour arriver à Jiayuguan. Son extrémité rejoint la mer de Bohai. Cette frontière est considérée comme la plus longue construction humaine, car elle parcourt environ 6 700 km. Sa largeur varie entre 5 et 7 m avec une hauteur entre 5 et 17 m. Cette richesse a été conçue avec de la pierre, des briques d’argile, de la terre et du ciment. Elle est ponctuée de tours de guet. Des bastions sont créés sur toute sa longueur. La Grande Muraille fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Le 7 juillet 2007, elle a été désignée comme l’une des sept merveilles du monde. Ce site propose aux voyageurs une randonnée depuis Badaling en traversant Mutianyu pour arriver jusqu’à Simatai.

La cité interdite, un musée de conservation des trésors impériaux

La cité interdite fait de la Chine une destination la plus prisée de l’Asie. Il s’agit d’un palais majestueux qui est situé à Pékin. Il a été construit entre 1406 et 1420 sur l’ordre de l’empereur Yongle. Cet édifice s’étend sur une superficie de 72 ha et sa construction est divisée en deux parties. La première constitue la cour extérieure où le souverain accueillait des personnes officielles comme des ministres. Il y présidait également des cérémonies. Cette section abrite quatre pavillons et des bâtiments latéraux. Elle est décorée par une rivière artificielle qui est utilisée comme réservoir d’eau en cas d’incendie. La deuxième est le nord du site. Celle-ci est appelée la cour intérieure. C’était une partie privée qui servait de bureau pour le dirigeant. Elle comprend des appartements appartenant à la famille impériale et aux concubines. Elle a trois pavillons. La cité interdite est désormais devenue le Musée du Palais où se trouvent des trésors majestueux du pays. Celui-ci conserve d’anciennes œuvres d’art telles que des instruments de musique, des laques, des bronzes et des peintures.