Quels sont les plaisirs du trekking à Aït Bougmez au Maroc ?

trekking au maroc

Le Maroc est un pays dont la géographie favorise énormément les activités touristiques, principalement les randonnées et trekkings dans le désert https://www.aventure-berbere.com/types/rando-trekking/trekking-desert/. En effet, sur le même territoire national on retrouve des forêts, des montagnes, des plages. Ces espaces abritent des paysages magnifiques, des populations chaleureuses et hospitalières et surtout des traditions ancestrales que les marcheurs prennent plaisir à découvrir. Si vous envisagez de faire un trekking au Maroc, pensez à la vallée des Aït Bougmez. Anciennement appelée Aït Bouammass, Aït Bougmez est une vallée située en plein centre des différentes montagnes de la chaîne de l’Atlas, plus précisément le Haut Atlas central. Aït Bougmez est couramment appelée la vallée heureuse. La vallée est essentiellement habitée par les Berbères qui vivent aisément et en toute tranquillité au rythme des saisons. Ces populations s’adonnent à l’agriculture, on peut s’en rendre compte en observant les cultures de couleurs différentes qui habillent les montagnes.

La vallée heureuse qui se situe précisément entre le sommet du M’Goun et la ville d’Azilal a une forme en Y et occupe environ 36 kilomètres du village d’Agouti jusqu’au pied du lac d’Izourar à Zawyat Oulmzi. En général les départs de trekkings au Maroc pour cette destination se font à Zawyat Oulmzi. On y trouve des maisons d’hôtes prêtes à accueillir les voyageurs. C’est un parcours pour lequel on peut associer le voyage en sac à dos et la randonnée à étoile. Les richesses de la vallée heureuse s’offrent aux trekkeurs ; vous pourrez y rencontrer des artisans de Aït Boulli, mais aussi les nomades d’Izourar. La vallée peut être traversée en voiture 4X4 ou pick-up selon l’itinéraire prévu par les voyageurs et leurs envies.

Équipez-vous suffisamment bien lors de votre trekking au Maroc, prévoyez des vêtements chauds comme des pulls, des écharpes, etc. Du fait de la proximité du Sahara, l’atmosphère est lourde et la poussière y est ambiante. Lors de la marche, vous pourrez rencontrer les femmes travaillant dans les champs de millet et de luzerne, elles font des réserves de céréales en prévision de la saison hivernale. Pendant ce temps, les hommes sont occupés à rénover voire construire l’habitat local. Dans le bas de la vallée on retrouve des maisons en pisé, quand on monte en altitude on retrouve des habitats en pierre. Les pièces des logements sont de petite taille, elles n’excèdent pas 3 mètres de large. La vallée ne disposant pas de toutes les ressources pour nourrir les populations, des camions d’Azilal livrent des denrées alimentaires tous les vendredis. Si vous êtes amoureux de la nature, vous serez satisfait de découvrir les cigognes qui résident dans la vallée tout au long de l’année. C’est aussi la vallée heureuse pour les cigognes.